web analytics

Mise en scène

La mise en scène est effectuée par le réalisateur, elle consiste

-Placer la caméra, choisir les focales et décider des mouvements de caméra.
-Dirriger les comédiens ou donner les indications d’animation
-gérer les décors
-Décider du type de montage.
-Décision des effets lumineux et éclairages à mettre en place.
Il y a différents types de mise en scènes, celles qui ont pour volonté de donner le jour à des films réalistes (utilisations de caméra à l’épaule, mouvements de caméra « amateur », éclairage naturel…), des films commerciaux, publicitaires, artistiques…
Certaines mise en scènes s’adressent aux adolescents : cadrages dynamiques, montage CUT, effets lumineux tranchés.
D’autres mise en scènes sont plus adaptées à un très jeune public. Là le montage est très dynamique mais peu éliptique, tout est montré afin que l’enfant suive parfaitement le déroulement de l’action et de l’intrigue. Les plans sont très colorés, des ambiances sonnores et de la musique sont souvent rajoutés en fond, elles parmettent d’insister sur les ambiances et de saturer la bande sonnore du film. Les plans fonctionnent en question réponse de manière simple, ainsi, le jeune spectateur reste concentré sur ce qu’il voit et ne zappe pas.
On ne montre pas n’importe quoi aux enfants, beaucoup de choses sont sensurées et consensuelles, ce cahier des charge contraignant permettra au film d’être diffusé largement.
Les choix de mise en scène se font en fonction des publics visés. Une publicité vendant du Cognac optera généralement pour des ambiances sombres, des lumières subtiles, un montage et des mouvements de caméra lents en posés dégageant la maturité et le luxe. TAndis qu’une publicité pour des soins cosmétiques sera très lumineuse et accompagnée « de preuves » en 3D.
La mise en scène s’adappte au public, à ce qu’elle doit leur faire ressentir et au genre du film. Certains cinéastes sont spécialisés dans tel ou tel type de mise en scène.

Le film d’action ne demande pas les mêmes connaissances techniques et artistiques qu’une scène de romance ou qu’un film technique destiné à des ingénieurs.
Les films médicaux par exemple sont réalisés par des équipes spéciales ayant des connaissances biologique et de bases de données d’images microscopiques.

C’est un art, une pratique qu’il faut exercer et qui se nourrit d’experiences de réflexion et d’observations. La mise en scène, c’est la manière de réfléchir le film, elle est au service des objectifs du client, toucher une cible précise, vendre etc…
Cet enssemble de paramètres et de techniques sont au service d’une manière de penser le film. La mise en scène, c’est une pratique intellectuelle. Pour chaque mise en scène il y a un plan, une stratégie, une réflection, c’est ce qui fait que le film à une âme ou n’en a pas.
Si la mise en scène vous intéresse, vous intéresse, allez voir du côté du « forum du cinéma » et des critiques de film, allez visiter diférents tournages et passionnez vous pour le storyboard ! C’est un long et dur chemin que de devenir un bon réalisateur.