Comment faire un film ?

Comment faire un film ? (en 14 étapes)

Cette question, chacun de nous se l’est posée un jour et se la pose peut-être encore. Comment faire un film ? Certains des secrets de la réalisation d’un film sont bien gardés, il m’aura fallu une vie de recherche passionné avant d’arriver à les découvrir. Alors ne tergiversons plus et entrons dans le vif du sujet, c’est parti !

1-La commande

Comment réaliser un film ? Que ce soit pour un film d’auteur, une série TV ou un spot publicitaire, tout film commence par une commande. Si vous êtes le réalisateur du film, le producteur ou le scénariste, il faut que vous connaissiez l’objectif de votre client. Si l’on vous commande un film c’est qu’il répond à un besoin. Quel est il ? Est-ce vendre un produit (publicité) ; est-ce raconter l’histoire de France sous un angle nouveau ? Pour éduquer ? Est-ce vanter les mérites d’une région sur le plan touristique ? Est-ce pour faire plaisir à vos enfants et votre famille lors du mariage de votre fille ? Ce qu’il faut retenir, c’est que chaque film a une fonction précise et répond à un besoin. Définissez clairement ce besoin avec le commanditaire du film. Et partez ainsi sur des bases claires.

Quelques exemples :

-Faire peur, faire rêver, faire rire : divertir.
-Apprendre, comprendre : la fonction pédagogique.
-Vanter les mérites d’un produit : vendre
-Campagne de sécurité routière : Informer, etc …

2-La cible

Qui sera votre public ? Les adultes, les séniors , la famille tout entière, les célibataires, les femmes au foyer, les enfants, les tout petits, les ados, les handicapés , votre propre famille , vos collègues ? Vous devez définir votre public type, l’imaginer, et apprendre à le connaître pour lui parler avec ses codes. Vous ne faites pas un film pour vous, mais pour les autres.

3-Les enjeux marketings

Vous devez vendre les mérites d’une pâte à modeler qui fait « Prooooooout ! » lorsque l’on appuie dessus. Votre cible : les Kids ! Ils ont de 4 à 8 ans. L’équipe marketing de la société de jouets vous conseille vivement de faire un film qui touchera autant les garçons que les filles. Voilà votre chalenge !

Ne grillez pas les étapes !

Vous voulez gagner du temps ? Alors ne grillez surtout pas ces étapes, ou vous prenez le risque que votre film ne plaise à personne, qu’il ne soit pas diffusé. Le pire serait que vous commenciez à trouver des idées avant même d’avoir compris les enjeux de la commande. Imaginez un film qui fasse l’inverse de ce que le client attendait ? Alors ne tombez pas dans la tentation, ne zappez aucune de ces étapes. Être un bon réalisateur, c’est aussi ça.

4-Comment faire un film ? L’idée

Il vous faut maintenant trouver « l’idée qui tue » ! Sans quoi votre film ne vaudra pas la peine d’y dépenser du temps et de l’argent ! Organisez un brainstorming avec vos collègues, vos amis, écrivez une dizaines de propositions, ne donnez aucune limite à votre créativité et soumettez la à un panel représentatif de votre public pour recueillir leur avis.

5-Le Focus-group

Cette confrontation entre le public, à une étape de la création d’un produit publicitaire, les marketeurs l’appellent le Focus-group. Pour un film d’animation Pixar ou Disney, il y a environ 30 confrontations de ce type organisées tout au long de la production du film. Il faut se préoccuper de son public, connaître ses besoins en matière d’histoires, de narration, ses gouts en styles graphiques, ses références et connaître son quotidien sur le bout des doigts pour proposer le scénario qui comblera ses attentes émotionnelles ou sa soif de savoir, sa curiosité… Bref, que vos spectateurs partagent votre bande annonce sur leur mur Facebook et qu’ils se ruent au cinéma ! Voilà, c’est dit !

6-Le synopsis

Vous avez l’idée en Or ! Elle plaît à tout le monde, même à vos enfants ! Parfait. Maintenant il va falloir développer cette idée, en écrire un synopsis : quelques lignes décrivant votre film pour donner l’envie d’en savoir plus !

7-La note d’intention

Une fois le synopsis rédigé, vient l’étape de la note d’intention. C’est dans ce document que vous allez décrire les enjeux du film et la manière dont vous comptez y répondre. Exemple : le film sera sur un ton humoristique dans un univers fantastique. Les enfants adorent les gags et l’univers fantastique est très en vogue (le dernier Harry Potter sort dans quelques mois et leur campagne publicitaire servira de tremplin pour la vôtre). Ainsi la réalisation s’inspirera des mises en scènes et des décors de films fantastiques.

8-Le scénario

Vous allez maintenant écrire le scénario en pensant à vos enjeux et à votre cible, bref en respectant votre note d’intention. On dit qu’il faut écrire une page pour une minute de film. Mais ce rapport est variable en fonction du débit de dialogues et du style de narration.
Scénario terminé ! Vous l’avez lu à un panel de jeunes consommateurs qui adorent votre manière de raconter cette fabuleuse histoire fantastique, à la fois drôle et amusante…  Ils sont accrochés !

9-Les recherches graphiques.

Maintenant, il faut dessiner le design de vos personnages ou bien faire un casting. Choisir vos décors et rassembler tous ces documents dans ce que l’on appelle la bible graphique. Faites en sorte que les décors et les personnages soient en harmonie, travaillez les ambiances colorées et lumineuses.

10-Le storyboard

L’étape du storyboard, encore une phase cruciale (souvent oubliée par les amateurs comme les professionnels et surtout par les producteurs, avares de temps et d’argent.) Le storyboard est une suite de vignettes le plus souvent réalisées en noir et blanc. Ces vignettes mettent en scène pour la première fois le scénario de manière visuelle. Cette étape permet de préparer le film, de tester les choix de mise en scène, et de mettre à l’épreuve les dialogues, les gags, bref, c’est un brouillon du film, une première visualisation du produit.

11-L’animatique

Le storyboard terminé, il s’agit d’en scanner chaque vignette et de les assembler sur un logiciel de montage. Vous allez pouvoir y caler les voix ainsi que la musique, ce qui vous permettra de connaître avec précision la durée du film.

12-La fabrication

Votre animatique est terminée. Elle est dynamique. Les gags fonctionnent et le produit est mis en valeur. Félicitation ! Vous venez d’achever le plus dur du travail ! Il ne reste plus qu’à fabriquer le film ! Facile à dire… Trouver de bons acteurs ou de bons animateurs, le décorateur, le monteur, un opérateur effets spéciaux… une machine à café et des ordinateurs ! Wahoooo ! ça va être trop cool !

13-Diffusez !

Le film est terminé. Votre client le trouve parfait ! Le film a été exporté dans tous les formats de diffusions actuels et correspond aux standards de diffusions acceptés pour le web, la télévision, le cinéma, les smartphones et autres écrans ! Maintenant il faut le diffuser dans les meilleures conditions. L’équipe marketing se chargera de contacter les membres influents de communautés qui partagent et diffusent votre publicité auprès de votre public ciblé. Si tout se passe bien, dès demain, votre idée fera le tour de la cour de récré !

14-Référencez

Depuis peu, sur le web, il est possible de référencer une vidéo comme s’il s’agissait d’une page internet. C’est très avantageux car un film d’entreprise se référence 52 fois plus facilement qu’un site internet !

Happy-End !

Vous êtes fier de votre accomplissement, les ventes de « Pâte à Prout » ne cessent d’augmenter, alors détendez vous et faites vous une bonne nuit de sommeil, vous l’avez bien mérité !

Comment faire un film : les étapes !

1-La commande
2-La cible
3-Les enjeux
4-Lidée
5-Le Focus-group
6-Le synopsis
7-La note d’intention
8-Le scénario
9-Les recherches graphiques.
10-Le storyboard
11-L’animatique
12-La fabrication
13-Diffusez !
14-Référencez

L’auteur de comment réaliser un film.

Cet article à été rédigé par Marc Churin, réalisateur au sein de l’agence en film d’animation Fygostudio. Il a étudié les arts graphiques à l’école nationale des beaux arts ESI et terminé sa formation à l’école des métiers du cinéma d’animation EMCA. Il est le fondateur de l’agence motion design Fygostudio. Fygostudio est une agence spécialisée en motion design à Bordeaux.

A qui s’adresse cet article ?

Aux étudiants en cinéma, aux équipes marketing désirant commander un film d’entreprise, ou encore aux réalisateurs en herbe ! Évidement, chacun des paragraphes qui vont suivre mériterait un livre ! Mais chaque chose en son temps !